Historique de la Fondation




La Fondation Opti-Vie a été fondée en 1987. Au départ, la Fondation était associée au Club Optimiste Montréal-Olympique et au Centre Rosalie-Jetté. Les membres du Club devenaient d'office membres de la Fondation.

Dès les premières années, les administrateurs ont eu à préciser les moyens que la Fondation avait pour supporter les élèves de ce centre qui rencontraient une situation de vie bien particulière. La Fondation s'est investie à structurer les activités-bénéfices qui ont permis de recueillir les fonds nécessaires à l'accomplissement de sa mission, d'œuvrer auprès des jeunes mères pour leur permettre de terminer leurs études secondaires tout en assumant leur rôle parental.

Les premières activités de la Fondation ont été orientées vers la sollicitation des communautés religieuses et l'organisation de campagnes de financement annuelles. C'est ainsi qu'au cours des années, expositions de peintures et d'artisanat, bazars et salons des métiers d'arts se sont succédés. Ces activités se déroulaient en général en fin d'année et permettaient aux artistes du milieu d'offrir leurs œuvres. Certaines activités, comme la vente de calendriers, furent aussi réalisées en association avec le Club Optimiste Montréal-Olympique.

En 1998, le Centre Rosalie-Jetté a été intégré aux Centres Jeunesse de Montréal et son représentant ne siège plus d'office. Au milieu de l'année 2000, la Fondation se dissocie du Club Optimiste. Le support aux élèves se précise alors et les activités de financement évoluent. Certains artistes supportent alors la Fondation en parrainant et en réalisant différents spectacles musicaux. La Fondation intensifie ses campagnes de financement auprès des autres fondations et organismes au Québec. 


Depuis, grâce à de généreux dons, la Fondation a pu poursuivre sa mission auprès des élèves de l'école Rosalie-Jetté et réaliser des projets novateurs. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire